This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Infos hebdomadaires de l’Anglican Communion News Service – vendredi 9 août 2019

Posted on: August 9, 2019 1:16 PM
Related Categories:

Un prêtre chilien reconnu pour ses compétences en matière de prédication et de formation

Un prêtre anglican chilien a été reconnu pour ses talents de prédicateur en étant invité à se joindre à un ministère de prédication international mis en place par le théologien et auteur anglican John Stott. Esteban Álvarez, qui dirige l’église d’El Salvador à Antofagasta, laquelle fait partie de la Iglesia Anglicana de Chile (l’Église anglicane du Chili), a été invité à rejoindre le ministère de prédication de Langham et à jouer un rôle national dans la formation d’autres personnes.

« On m’a demandé de faire partie du comité national pour soutenir le travail de Ricardo Vallejos à Temuco, en aidant à la coordination nationale et en renforçant ce ministère là où il est déjà présent, ainsi qu’en créant de nouveaux séminaires dans d’autres villes du Chili », a déclaré Esteban Álvarez, ajoutant que cela représentait pour lui un grand privilège et une grande responsabilité.

Après avoir participé aux sessions de formation de Langham avec d’autres pasteurs et chefs religieux, Esteban Álvarez a organisé des séminaires dans sa propre région et s’est dit surpris d’être invité le mois dernier à faire partie du ministère de cette organisation caritative, au service de l’église aux niveaux local et national.

Esteban Álvarez participera à la formation d’autres facilitateurs en Amérique du Sud, qui se déroulera à l’extérieur du pays. « Notre rêve est de pouvoir former des facilitateurs au Chili l’année prochaine » a-t-il confié, ajoutant que les premiers prédicateurs obtiendraient leur diplôme l’année prochaine, et qu’ils seront encore plus nombreux à l’obtenir en 2021.

L’organisation Langham Partnership a été fondée par John Stott dans le but de former des pasteurs chrétiens et des dirigeants laïcs à la prédication biblique par le biais d’ateliers pratiques et de groupes d’étude de la Bible.

Déclaration commune des dirigeants de l’église épiscopale basée aux États-Unis à la suite des tueries au Texas et dans l’Ohio

Les évêques de l’Église épiscopale basée aux États-Unis ont publié une déclaration commune à la suite des tueries qui ont eu lieu au Texas et dans l’Ohio. Annonçant prier pour les victimes, ils ont également fait part de la tristesse ressentie par leurs diocèses, et ont déclaré souhaiter qu’à l’avenir, les États-Unis ne soient plus victime d’une telle violence meurtrière par arme à feu.

« Jésus a déclaré : ‘bénis les artisans de la paix’. Or, nous, en tant qu’église, avons la mission d’établir la paix dans nos quartiers et avec nos jeunes », a déclaré l’évêque Michael Hunn, du diocèse de Rio Grande, dans une vidéo en ligne publiée à la suite du massacre de 20 personnes survenu le 3 août dernier dans un magasin Walmart à El Paso, au Texas.

Un homme de 21 ans a été arrêté et est soupçonné d’avoir mis en ligne un manifeste raciste contre les immigrés avant d’ouvrir le feu.

« J’ai le cœur lourd ce matin en apprenant les fusillades d’hier à El Paso et à Dayton », a déclaré l’évêque du Sud de l’Ohio, Mgr Tom Breidenthal, dans une publication Facebook mise en ligne le 4 août, après qu’un homme armé a ouvert le feu dans un quartier festif de la ville de Dayton. La police a abattu le tireur, un homme de 25 ans, dont les motivations restent floues.

Mgr Breidenthal, tout en faisant part de ses prières pour les victimes et aux personnes touchées par la fusillade, a déploré qu’il s’agisse de la deuxième fois en un an qu’une tuerie survienne dans son diocèse, faisant référence à une première attaque qui eut lieu en septembre et qui a fait trois morts et deux blessés à Cincinnati.

« Je vous demande de vous joindre à moi dans la prière afin que cesse l’épidémie de haine et de violence qui sévit dans notre pays », a-t-il déclaré.

Les évêques signataires de la déclaration commune font partie de Bishops United Against Gun Violence (« Evêques unis contre la violence par arme à feu »), un réseau de près de 100 évêques épiscopaux qui s’est formé à la suite de deux fusillades de grande envergure en 2012, l’une dans un temple sikh du Wisconsin, et la seconde dans une école maternelle du Connecticut (la Sandy Hook Elementary School). Leur mission a pris tout son sens avec les autres tragédies qui ont eu lieu depuis et qui ont bouleversé le pays.

La Litany in the Wake of a Mass Shooting (« Litanie à la suite d’une tuerie ») du réseau Bishops United Against Gun Violence été mise à jour le 4 août et s’adresse désormais aux victimes des 43 fusillades survenues depuis 2012.

L’évêque du Connecticut, Mgr Ian Douglas, a lu la litanie dans une vidéo sur Facebook après les fusillades à El Paso et à Dayton, soulignant que le 5 août marquait le septième anniversaire de la fusillade qui avait eu lieu dans le temple sikh.

« Cette litanie est une prière pour toutes les victimes des fusillades qui ont eu lieu depuis que le réseau Bishops United Against Gun Violence s’est constitué », a déclaré Mgr Douglas.

Les défenseurs des personnes handicapées demandent aux Nations Unies une action inclusive en faveur des réfugiés

Les défenseurs des droits des personnes handicapées dans les églises de différents pays ont appelé les Nations Unies à prendre de nouvelles mesures pour protéger les personnes handicapées dans les zones de conflit. Le mois dernier, dix-huit dirigeants du Réseau œcuménique de défense des personnes handicapées (Ecumenical Disability Advocates Network – « EDAN ») du Conseil œcuménique des Églises (« COE ») se sont réunis à Beyrouth (Liban) pour répondre aux préoccupations de la région et évaluer le plan stratégique.

La secrétaire exécutive de l’EDAN du COE, Anjeline Okola Charles, a déclaré que tous les délégués étaient au courant des difficultés rencontrées par les personnes handicapées dans les camps de réfugiés et les zones de conflit au Moyen-Orient, ajoutant : « il existe peu de services susceptibles de venir en aide aux personnes handicapées et de les aider à faire face à de telles situations. En conséquence, ceux qui ont eu la malchance de ne pas échapper à ces zones de conflit sont blessés et tout simplement abandonnés ».

Le groupe a réfléchi aux différentes difficultés auxquelles sont confrontés les réfugiés et au rôle joué par l’ONU dans les politiques et le financement. Après la réunion, le groupe a déclaré dans un communiqué : « Dans le cadre de la mission que nous nous sommes fixée, nous nous engageons à promouvoir la défense des réfugiés handicapés au niveau mondial et à sensibiliser davantage au droit de tous les réfugiés handicapés ».

Le communiqué appelle le gouvernement libanais à ratifier la Convention relative aux droits des personnes handicapées. « Nous demandons en outre à l’ONU d’envisager le handicap du point de vue des droits de l’homme, de prendre en compte l’inclusion des personnes handicapées dans tous ses programmes, et de renforcer les efforts de consultation des personnes handicapées, afin de comprendre leurs points de vue et de fournir des services plus adaptés pour une action humanitaire inclusive ».

Les Infos hebdomadaires de l’Anglican Communion News Service de la semaine prochaine seront publiées un jour plus tôt, le jeudi 15 août. L’Anglican Communion News Service prendra ensuite quelques vacances et reprendra ses publications à partir du vendredi 6 septembre.