This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Infos hebdomadaires de l’Anglican Communion News Service – vendredi 24 mai 2019

Posted on: May 24, 2019 1:42 PM
Related Categories:

L’archevêque Ian Ernest de Maurice est nommé directeur du centre anglican à Rome

L’archevêque Ian Ernest, évêque de Maurice et ancien primat de l’Église anglicane de l’Océan Indien, va devenir le prochain représentant personnel de l’archevêque de Cantorbéry auprès du Saint-Siège et directeur du Centre anglican à Rome. Il prendra ses nouvelles fonctions vers la fin de l’année après la visite officielle du pape François à Maurice en septembre.

Dans le cadre de ses fonctions actuelles, l’archevêque Ernest a travaillé en étroite collaboration avec son homologue catholique romain, l’évêque de Port Louis, le cardinal Maurice Piat. Ils ont écrit ensemble des déclarations communes sur des questions environnementales et sociales et ont transmis des messages communs de Noël à la télévision mauricienne.

Mgr Ernest et Mgr Piat codirigent l’une des meilleures écoles de l’île Rodrigues, le Collège œcuménique de Rodrigues, créé en 1973 par la fusion de l’école catholique Saint-Louis et de l’école anglicane St Barnabas. Mgr Ernest a demandé à un prêtre catholique romain de présider la cérémonie de la fin de son mandat en tant qu’archevêque et primat de l’Océan Indien.

« Je suis profondément honoré et touché par cette nomination », a déclaré l’archevêque Ernest. « C’est un appel de Dieu que j’accepte avec humilité. Je ferai de mon mieux pour honorer cet appel et la fonction ».

L’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, s’est dit « ravi » de cette nomination qui, selon lui, « intervient à un moment important dans la relation de plus en plus forte entre la Communion anglicane et l’église catholique romaine ».

Mgr Ernest a été élevé dans l’œcuménisme, son père ayant été le premier prêtre anglican à prêcher dans une église catholique à Maurice. Il a fréquenté les écoles primaires et secondaires catholiques et, lorsqu’il est lui-même entré dans les ordres, il a suivi des cours dans un séminaire catholique.

Mgr Ernest a participé à un travail œcuménique plus large avec d’autres églises chrétiennes et a collaboré avec d’autres dirigeants chrétiens à Maurice pour créer un collège de formation œcuménique à la fois pour le clergé et pour les laïcs.

Il est un membre du groupe de travail de l’archevêque, créé à la suite de la Primates’ Meeting (« réunion des primats ») de 2016 pour « rétablir les relations et la confiance mutuelle, réparer les séquelles des blessures, et analyser les différences » au sein de la Communion anglicane, et a été membre du Groupe de conception la Lambeth Conference (« conférence de Lambeth ») de 2008 réunissant les évêques anglicans.

L’évêque de Lincoln suspendu après des informations reçues de l’archevêque de Cantorbéry

L’évêque de Lincoln, Christopher Lowson , a été suspendu de ses fonctions après que la police a transmis des informations à l’archevêque de Cantorbéry. « D’après les infirmations qui m’ont été communiquées, rien ne prouve que Mgr Lowson aurait abusé d’un enfant ou d’un adulte vulnérable », a déclaré Mgr Welby, estimant toutefois que, dans le cas où les informations lui ayant été fournies s’avéreraient exactes « l’évêque présenterait un risque important de préjudice si nous protégions pas suffisamment les enfants et les personnes vulnérables ».

« Il convient de noter que la suspension est un acte neutre et que rien ne peut être dit à ce stade, tant que l’enquête est en cours », a par ailleurs déclaré Mgr Welby. « Je demande à toutes les personnes touchées par cette affaire à me rejoindre dans la prière ».

L’évêque de Grimsby, David Court, assumera la direction épiscopale du diocèse pendant la suspension.

Mgr Christopher a déclaré qu’il était « déconcerté » par la suspension et a déclaré qu’il coopérerait pleinement. « Dans l’intérêt du diocèse et de l’Église au sens large, j’aimerais que cette question soit examinée le plus rapidement possible afin que l’affaire soit réglée rapidement », a-t-il déclaré.

En parallèle, dans le cadre de l’enquête publique indépendante et officielle sur la maltraitance d’enfants en Angleterre et au Pays de Galles (l’« IICSA »), un premier rapport portant sur « l’Église anglicane » a été publié. L’étude de cas sur le diocèse de Chichester a conclu que « la réaction de l’Église aux accusations d’abus sexuel d’enfants était marquée par le secret, la prévarication et l’évitement de la dénonciation de crimes présumés ».

En réponse à la publication de ce rapport, l’évêque de l’Église anglicane en charge de la protection, Mgr Peter Hancock, a déclaré : « Le rapport indique que l’Église anglicane aurait dû être un endroit qui protège tous les enfants et soutient les victimes et les survivants. Or, d’après le rapport, elle a échoué et il est donc essentiel que notre Église, à tous les niveaux, tire les leçons des problèmes soulevés dans ce rapport ».

La cathédrale anglaise identifie la dépouille de la reine Emma grâce à la datation par le carbone 14

Une dépouille appartenant probablement à la reine saxonne Emma, mère du roi Édouard le Confesseur et épouse de deux rois d’Angleterre successifs, Ethelred et Cnut, a été retrouvée dans la cathédrale de Winchester. Les secrets historiques cachés dans six cercueils en bois peint – appelés coffres mortuaires – sont actuellement en train d’être progressivement découverts dans le cadre d’un projet de recherche en cours soutenu par le doyen et le chapitre de la cathédrale.

Des anthropologues biologiques de l’Université de Bristol ont transformé la chapelle de la Dame de la cathédrale en laboratoire temporaire, rassemblant plus de 1 300 ossements humains, dans le but de tenter de découvrir l’identité des rois, d’une reine et de plusieurs évêques que l’on croyait jusque-là enfermé dans les coffres. Chaque os a été soigneusement mesuré et enregistré et au moins 23 squelettes partiels ont été reconstruits jusqu’à présent.

L’identification du sexe, de l’âge et des caractéristiques physiques a révélé que les restes appartenaient à une femme mature dispersée dans plusieurs coffres, ce qui pourrait être la reine Emma, laquelle était une puissante figure politique de l’Angleterre anglo-saxonne tardive et dont les liens familiaux ont fourni à William le Conquérant une justification de sa revendication du trône anglais après son invasion en 1066.

« Nous ne pouvons pas encore être certains de l’identité de chaque individu, mais nous sommes certains qu’il s’agit d’un assemblage d’os très particulier » a déclaré la professeure Kate Robson Brown, qui a dirigé l’enquête.

Dimanche de la Communion anglicane

Logo _2019-Anglican -Communion -Sunday _700x 460

Les chrétiens du monde entier prieront pour la Communion anglicane le dimanche 26 mai – fête de saint Augustin de Cantorbéry. Le dimanche de la Communion anglicane est un jour annuel de prière pour la Communion, à l’initiative du Conseil consultatif anglican.