This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Infos hebdomadaires de l’Anglican Communion News Service – vendredi 17 mai 2019

Posted on: May 17, 2019 12:32 PM
Related Categories:

« Les chrétiens représentent 80% des croyants persécutés en raison de leur foi », selon un rapport


C’est une « vérité qui dérange que la grande majorité des croyants persécutés soient des chrétiens », indique un rapport provisoire sur la réponse du gouvernement britannique à la persécution des chrétiens. Le rapport, rédigé par Philip Mounstephen, évêque de Truro et ancien dirigeant de la Church Mission Society (« CMS »), a été commandé par le secrétaire britannique aux Affaires étrangères, Jeremy Hunt.

Le rapport provisoire détaille l’ampleur de la persécution et indique que 80% des personnes victimes de persécution religieuse dans le monde sont des chrétiens. Mgr Mounstephen prépare actuellement son rapport final qui examinera la réponse du gouvernement britannique à la persécution.

Dans son rapport, Mgr Mounstephen insiste sur la nécessité de protéger les droits religieux de tous les peuples, quelle que soit leur religion. « La persécution pour des motifs religieux est un phénomène mondial dont l’ampleur et l’intensité ne cessent de croître », a-t-il déclaré. « Des rapports, notamment celui du rapporteur spécial des Nations Unies sur la ‘liberté de religion ou de conviction’, suggèrent que la persécution religieuse est en augmentation et qu’elle constitue une ‘menace croissante’ pour les sociétés du monde entier.

« Bien qu’il soit impossible de connaître le nombre exact de personnes persécutées en raison de leur religion, selon les informations communiquées par différentes ONG, on estime qu’un tiers de la population mondiale souffre d’une forme de persécution religieuse, les chrétiens étant le groupe le plus persécuté ».

« Je dois dire que même si je suis personnellement très impliqué dans la vie de l’Église mondiale, l’ayant visitée en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie et dans de nombreux autres endroits du monde, je suis néanmoins profondément choqué par l’ampleur et la gravité de ce phénomène », a en outre déclaré Mgr Philip dans une déclaration publiée lors du lancement du rapport provisoire.

Après avoir pris connaissance du rapport, le ministre britannique des affaires étrangères, Jeremy Hunt, l’a décrit comme « une lecture très instructive ». « Ce rapport provisoire intervient juste après les attaques épouvantables perpétrées contre des églises du Sri Lanka le jour de Pâques, l’attaque dévastatrice contre deux mosquées à Christchurch, et, plus récemment, la fusillade dans une synagogue de San Diego, a-t-il déclaré en remerciant l’évêque et son équipe.

Et le ministre de conclure : « Il n’y a rien de plus archaïque que de haïr quelqu’un en raison de sa foi. Le fait que ce phénomène soit en hausse doit nous alarmer tous ».

  • L’intégralité du rapport provisoire (en anglais) est disponible ici.

Un évêque de l’église de Ceylan exhorte les Sri-Lankais à l’unité afin de « reconstruire notre chère patrie déchirée »


L’évêque principal de l’Église de Ceylan, l’évêque de Colombo, Mgr Dhiloraj Canagasabey, a exhorté les Sri-Lankais à s’unir et à respecter la diversité religieuse et ethnique. S’adressant aux journalistes, Mgr Canagasabey a adressé un appel « humble et sérieux » à l’intelligentsia du pays, à tous les chefs religieux, à la société civile, aux responsables de la jeunesse et à tous nos citoyens qui aiment vraiment cette terre, afin qu’ils se rassemblent pour surmonter toutes les divisions, qu’elles soient ethniques, religieuses et idéologiques, ainsi que pour formuler des politiques et mobiliser le peuple afin de reconstruire notre chère patrie déchirée ».

«Cela fait trop longtemps que nous restons spectateurs de l’œuvre des politiciens qui ont détruit et ruiné notre pays magnifique et agréable. Unissons-nous avec conviction pour œuvrer à l’édification d’une nouvelle nation tolérante, juste et pacifique, et mettre fin à la série de tragédies qui ont frappé notre pays ».

Il a également appelé à la fin de la diabolisation de la communauté musulmane du pays à la suite des attaques perpétrées par des islamistes le jour de Pâques contre des églises et des hôtels du pays et lors desquelles 257 personnes ont été tuées, évoquant les musulmans sri-lankais comme « nos concitoyens » qui « vivent avec nous dans ce pays depuis des centaines d’années ». Et Mgr Canagasabey de conclure : « Pour l’amour de Dieu, ne diabolisez pas l’ensemble de la communauté musulmane pour les péchés commis par quelques esprits malins ».

Une université chrétienne au Pakistan remporte la bataille pour l’indépendance contre le gouvernement


Un tribunal pakistanais s’est prononcé en faveur de l’indépendance d’une université anglicane située à Peshawar, après que le modérateur de l’Église du Pakistan a engagé une action en justice contre le gouvernement qui souhaitait en prendre le contrôle.

Les ingérences du gouverneur de Peshawar dans la gestion d’Edwardes College au cours des derniers mois ont forcé Mgr Humphrey Peters à défendre son indépendance ainsi que sa gouvernance et ses budgets. La décision de la Haute Cour, rendue cette semaine, a bloqué les tentatives du gouvernement local de s’immiscer dans les affaires de l’établissement.

« C’est la seule institution anglicane restante au Pakistan », a déclaré Mgr Peters. « Nous sommes ravis que la Haute Cour nous ait donné gain de cause et nous remercions Dieu pour cela. Depuis toujours, nous luttons pour préserver l’identité anglicane de l’université et faisons tout pour conserver et maintenir l’identité de l’Église au Pakistan dans ces situations difficiles »

L’église du Pakistan est une église unie comprenant un certain nombre de dénominations. En plus d’être membre à part entière de la Communion anglicane, elle est également membre de la Communion mondiale d’Églises réformées et du Conseil méthodiste mondial.

L’Église anglicane de l’épiphanie à Port-Saïd, en Égypte, célèbre son 130ème anniversaire


Une Église anglicane égyptienne a célébré son 130ème anniversaire. L’Église de l’Épiphanie de Port-Saïd a été fondée en 1889. Des dignitaires, dont le gouverneur de la ville, Adel Mohamed Ibrahim Yousef Al-Ghadhban, et l’évêque d’Égypte, Dr. Mouneer Anis, ainsi que l’évêque régional de l’Afrique du Nord, Mgr Samy Fawzy, ont assisté à la célébration organisée le week-end dernier.

« Initialement, l’église a été fondée à l’attention des ouvriers anglophones de la compagnie du canal de Suez et des marins qui venaient au port », a déclaré un porte-parole du diocèse. « En 1956, lorsque tous les Britanniques ont été invités à quitter le pays, l’église a perdu ses fidèles. Elle a ensuite été reprise, mais n’était ni stable ni cohérente, avec une très petite congrégation mixte arabe et anglaise ».

Aujourd’hui, la congrégation compte environ 300 personnes de 55 familles, et l’Église essaye désormais de se développer, et de créer un nouveau centre pour l’organisation Mission to Seafarers.