This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Infos hebdomadaires de l’Anglican Communion News Service – vendredi 3 mai 2019

Posted on: May 3, 2019 12:53 PM
Related Categories:

Un évêque défie les terroristes responsables de la mort de plus de 200 personnes lors des attentats à la bombe perpétrés contre des églises le dimanche de Pâques

L’évêque président de l’église anglicane de Ceylan, Mgr Dhiloraj Canagasabey, a choisi de s’en remettre à Dieu après le massacre qui a eu lieu le jour de Pâques au Sri Lanka. Environ 300 personnes sont mortes après que des terroristes ont fait exploser des bombes dans trois églises et trois hôtels le dimanche de Pâques.« Si Dieu me donne la permission de vivre, je vivrai.S’il me donne la permission de mourir, je mourrai », a-t-il déclaré à l’archevêque de Cantorbéry au téléphone le matin de Pâques.

Mgr Dhiloraj commençait à peine la prière de consécration lors d’un service eucharistique de Pâques en la cathédrale du Christ Sauveur Vivant située dans le quartier Cinnamon Gardens, à Colombo, lorsque la police est entrée pour le prier de quitter les lieux.« Vous devez venir avec nous, ils veulent vous tuer ». Mais l’évêque a refusé de quitter la cathédrale avant d’avoir terminé la prière de consécration. 

« Je suis terriblement choqué et profondément attristé par ces actes de violence barbares perpétrés contre des fidèles innocents lors des offices du dimanche de Pâques », a déclaré Mgr Dhiloraj.« L’Église de Ceylan condamne sans réserve ces actes de terrorisme lâches et cruels et adresse ses sincères condoléances aux familles et aux amis de ceux qui ont perdu la vie et qui ont été blessés.Nous souhaitons à tous ceux qui ont été blessés un prompt rétablissement. Nous prions pour eux et leurs familles. Puisse la présence réconfortante de Dieu les accompagner tout au long de cette tragique épreuve ». 

L’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, fut l’un des nombreux dirigeants anglicans à réagir aux attaques.« Les personnes touchées par les attaques effroyables et méprisables contre des églises et des hôtels au Sri Lanka seront dans les prières de millions de personnes célébrant le dimanche de Pâques dans le monde entier… », a-t-il déclaré.« Prions pour le peuple sri-lankais, et exprimons-lui nos condoléances et notre solidarité, en réaffirmant ainsi notre rejet de toute forme de violence, de la haine et de la division ». 

Les membres du Conseil consultatif anglican ont honoré la mémoire des victimes des attentats en observant une minute de silence lors de la cérémonie eucharistique d’ouverture de la réunion de l’ACC-17 à Hong Kong (voir ci-dessous).

  

L’archevêque de Cantorbéry invite des observateurs œcuméniques à la Lambeth Conferencede 2020

 

L’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, invite les dirigeants d’autres Églises chrétiennes à envoyer des observateurs à la Lambeth Conference (conférence de Lambeth) des évêques anglicans, qui se tiendra l’année prochaine.À cette occasion, des invitations ont été adressées à un plus grand nombre d’églises et de corps pentecôtistes et évangéliques que lors des précédentes éditions.Un porte-parole de la Lambeth Conference a déclaré qu’il s’agissait de « reconnaître leur importance dans l’évolution du christianisme mondial ».

Des invitations ont notamment été adressées à des Églises en communion avec l’ensemble de la Communion anglicane – les anciennes églises catholiques de l’Union d’Utrecht, l’Iglesia Filipina Independiente (l’Église indépendante des Philippines) et l’églisesyrienne deMarThoma, auMalabar – ainsi qu’à des églises luthériennes d’Amérique du Nord et d’Europe, qui sont en communion avec les Provinces anglicanes de ces régions. 

Des représentants de plus de 30 autres églises chrétiennes sont invités à assister à la conférence en tant qu’observateurs œcuméniques.Il s’agit notamment de membres des églises et des communions avec lesquelles les Anglicans entretiennent un dialogue formel, telles que les Églises catholique romaine, orthodoxe, méthodiste, luthérienne et réformée,ainsi quedes organismes multilatéraux tels que le Conseil œcuménique des églises et le Forum chrétien mondial. 

Outre les responsables des Églises en communion et des partenaires œcuméniques, des représentants des Églises formées de personnes ayant quitté la Communion anglicane sont également invités à envoyer des observateurs.Ces églises – l’Église anglicane en Amérique du Nord (ACNA), l’Église anglicane du Brésil et l’Église anglicane évangélique réformée d’Afrique du Sud (REACH-SA) – ne font pas officiellement partie de la Communion anglicane, mais sont reconnues, à des degrés divers, par certaines Provinces de la Communion.

La Lambeth Conference a lieu une fois tous les 10 ans.L’Archevêque de Cantorbéry invite tous les évêques des 40 Provinces anglicanes de la Communion éligibles, ainsi que les Églises membres, à y participer, ainsi que les évêques des cinq diocèses extra-provinciaux – Ceylan, Portugal, Espagne, Bermudes et Îles Falkland (Îles Malouines).Un certain nombre d’invités et d’observateurs œcuméniquesont participé aux dernières conférences de  Lambeth, assistant aux sessions et pouvant même parfois intervenir, mais ne pouvant toutefois pas voter. 

La Lambeth Conference de 2020 – « l’Église de Dieu pour le Monde de Dieu : cheminer, écouter et témoigner ensemble » – aura lieu à l’Université du Kent à Canterbury du 23 juillet au 2 août. La Lambeth Conferenceest l’un des quatre Instruments de la Communion, ou de l’unité, au sein de la Communion anglicane. Les autres Instruments sont l’archevêque de Cantorbéry, la Primates’ Meeting (réunion des primats) et le Conseil consultatif triennal anglican. 

Le Conseil consultatif anglican – ACC-17 – terminera sa réunion à Hong Kong le dimanche (5 mai).

 

Le Comité permanent de la Communion anglicane s’est réuni avant l’ACC-17 à Hong Kong

 

Le Comité permanent du conseil consultatif anglican s’est réuni à Hong Kong le 27 avril pour traiter de ses travaux ordinaires et préparer la 17ème réunion du Conseil consultatif anglican (ACC-17), qui a débuté le lendemain (dimanche 28 avril).Quinze membres étaient présents aux côtés de l’archevêque de Hong Kong, Mgr Paul Kwong, primat de la Province anglicane de Hong Kong (Sheng Kung Hui de Hong Kong), présidant la réunion.

Les demandes de deux nouvelles provinces potentielles au sein de la Communion anglicane ont été étudiées.La première demande a été déposée par la région du diocèse d’Égypte, qui fait actuellement partie de la Province de Jérusalem et du Moyen-Orient, qui comprend l’Afrique du Nord et la Corne de l’Afrique.La deuxième a été déposée par l’Église anglicane de Ceylan, actuellement considérée comme zone extra-provinciale sous l’autorité métropolite de l’archevêque de Cantorbéry.

Le Comité permanent est convenu de créer deux comités d’étude différents pour examiner chacune de ces demandes dans le cadre des directives du Conseil relatives à la reconnaissance des nouvelles provinces.Compte tenu du caractère d’urgence, les deux comités ont été invités à présenter leur rapport au Comité permanent dans les meilleurs délais.

Le Comité a également reçu une proposition visant à autoriser un réseau d’implantation d’églises, qui sera présidé par l’archevêque Tito Zavala, primat de la nouvelle Église anglicane du Chili.Le vice-président sera l’évêque Ric Thorpe, qui dirige les opérations menées par le diocèse de Londres – dans lequel il est évêque de région – visant à ouvrir 100 nouvelles communautés de culte d’ici 2020.

Cette réunion du Comité permanent était la dernière pour deux de ses membres : Mgr Eraste Bigirimana du Burundi et Louisa Mojela d’Afrique du Sud, dont le mandat arrive à échéance.

 

Ouverture de la 17ème réunion du Conseil consultatif anglican avec une célébration eucharistique en la cathédrale Saint-Jean de Hong

 

La 17ème réunion du Conseil consultatif anglican – l’ACC-17 – s’est tenue cette semaine à Hong Kong.Un compte rendu complet sera communiqué dans les « Infos hebdomadaires de l’Anglican Communion News Service » de la semaine prochaine.

Le rassemblement a débuté par une Eucharistie d’ouverture célébrée en la cathédrale Saint-Jean de Hong Kong, avec ce qu’un observateur a décrit comme « un mélange de sons fascinant ».Il y a eu notamment l’hymne d’ouverture accompagné par un orgue et des cuivres, le silence solennel de la prière pour les victimes des attentats à la bombe au Sri Lanka, et le son retentissant d’un gong chinois.La congrégation comprenait les délégués de l’ACC-17, le personnel et des invités œcuméniques venus de toute la Communion anglicane, ainsi que des membres du corps diplomatique et du clergé laïc, et des évêques de la Province.

Dans son sermon, l’archevêque Justin Welby – citant les lectures bibliques du jour (Actes 5: 27-32, Psaume 150, Apocalypse 1: 4-8, Jean 20: 19-31) – a fait référence à la Résurrection et au courage de Pierre et des disciples, pour évoquer les difficultés rencontrées par certains délégués.

« La foi de beaucoup d’entre vous, comme Pierre, a été mise à l’épreuve par des évènements difficiles, parfois même dans des circonstances insupportables », a-t-il déclaré.« Merci de conserver la foi.Non seulement vous gardez la foi, mais vous la partagez également, comme Pierre qui a profité de la mise à l’épreuve de sa foi pour partager ». 

Mgr Welby a également évoqué le thème de l’ACC-17, « Équiper le peuple de Dieu : approfondir son sens du discipulat volontaire », et les différentes manières dont est nommé le discipulat volontaire à travers la Communion.

Enfin, Mgr Welby a clôturé son sermon en appelant la congrégation à témoigner dans tous les aspects de sa vie : « témoigner nous appelle à être des disciples, chez nous, au travail, partout et tout le temps, pour que le corps du Christ grandisse ». 

Après la Prière après la communion, l’ACC-17 a été officiellement déclarée ouverte.Mgr Paul Kwong a chaleureusement accueilli les délégués représentant 40 Provinces et 160 pays dans la province de Hong Kong et de Macao. 

« Hong Kong signifie littéralement ‘Port parfumé’et ce nom a été donné à la ville en raison du commerce des épices qui y a longtemps eu lieu », a-t-il expliqué.« Je crois qu’un disciple répand le ‘parfum du Christ’au quotidien.Je prie pour que l’ACC-17 puisse aider notre Communion anglicane à devenir un diffuseur de ‘parfum du Christ’ dans le monde ».

L’archevêque Justin Welby a proposé une prière de guidance, puis a déclaré l’ACC-17 officiellement ouverte en frappant un gong de cérémonie trois fois.« J’ai beaucoup aimé cela », a-t-il confié à certaines personnes après ce geste.

  • Un compte rendu complet de la réunion de l’ACC-17 sera communiqué dans les Infos hebdomadaires de l’Anglican Communion News Service de la semaine prochaine. Dans l’intervalle, vous pouvez cliquer ici pour accéderau texte intégral du discours présidentiel prononcé par l’archevêque de Cantorbéry.