This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Infos hebdomadaires de l’Anglican Communion News Service – Vendredi 15 février 2019

Posted on: February 15, 2019 1:05 PM
Related Categories:

Un prêtre nigérian assassiné par des kidnappeurs qui demandent une rançon pour la libération de sa famille

Un prêtre du diocèse de Sokoto a été assassiné par des ravisseurs qui détiennent toujours sa famille. Selon certaines sources, Anthony Idris Jata’u aurait été enlevé jeudi soir (7 février) par des ravisseurs qui auraient également emmené sa femme, ses trois enfants et ses deux belles-sœurs. Son corps a été retrouvé au bord de la route le samedi.

Aucune confirmation officielle n’a encore été donnée, mais plusieurs blogs et réseaux sociaux ont rapporté l’enlèvement. Une source anonyme du diocèse de Sokoto a déclaré au journal nigérian Punch que les ravisseurs avaient exigé une rançon de 10 millions de Nairas nigérians (environ 21 500 GBP) pour la libération de sa famille.

« Nous sommes tous très tristes et craignons pour la vie des membres de sa famille toujours détenus par les ravisseurs » a déclaré cette source au journal Punch. Et d’ajouter « L’église n'a pas cet argent, mais elle espère pouvoir récolter une somme suffisante pour permettre la libération des victimes ».

L’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, a déclaré à l’Anglican Communion News Service qu’il était « profondément éprouvé et attristé » par cette nouvelle.

« Mes prières et celles de l’ensemble de la communauté de Lambeth Palace vont aux membres de la famille du révérend Anthony Idris Jata’u , qui souffrent de sa disparition alors même qu’ils sont eux-mêmes toujours en captivité et en grand danger », a-t-il déclaré. « Que Dieu les place au sein de réconfortante protection, et qu’il apporte la liberté et la justice qui sont, en ces circonstances, plus que nécessaires. »

Lambeth Conference : l’archevêque de Cape Town appelle les évêques à « exprimer [leur] différence »

Le primat de l’Église anglicane d’Afrique australe, l’archevêque Thabo Makgoba, a invité les évêques anglicans à assister à la prochaine Lambeth Conference (« Conférence de Lambeth »), malgré des divergences au sein de la Communion anglicane. L’archevêque Makgoba préside le Groupe de conception international en charge de l’élaboration du programme pour ce grand rassemblement des évêques anglicans qui aura lieu à Cantorbéry en 2020. « Je sais que beaucoup pensent que l’harmonie de la Communion est rompue », a-t-il déclaré, « mais nous sommes tous des êtres humains faillibles. Nous avons besoin de l’amour et de la grâce de Dieu, mais également les uns des autres ».

Ces propos sont issus de vidéos qui ont été publiées sur le site Internet de la Lambeth Conference. Il y déclare également : « Comme on le dit en Sepedi [un dialecte de la langue Sotho du Nord] : ‘un bracelet ne sonne pas, mais deux bracelets font une très belle musique’…

« Que vous soyez ou non d’accord avec la Communion, venez exprimer votre différence lors de ce magnifique évènement qui est un don de Dieu. Ne vous contentez pas de rester chez vous et de dire : ‘Je n’y vais pas’.

« Nous voulons entendre toutes les voix. La Lambeth Conference n’est pas conçue pour être le rassemblement uniquement de personnes partageant les mêmes idées ; c’est une conférence d'anglicans… Nous avons depuis toujours connu des contradictions. mais cela ne doit pas être vu comme quelque chose de négatif mais plutôt comme une opportunité ».

Mgr Thomas K. Oommen, modérateur de l’église de l’Inde du Sud, en convalescence après un accident vasculaire cérébral

L’évêque Thomas K. Oommen, modérateur de l’Église de l’Inde du Sud (Church of South India, « CSI »), est en convalescence à son domicile après avoir été soigné pour un accident vasculaire cérébral. Mgr Oommen a donc été dans l’incapacité de participer à la récente Primates’ Meeting (réunion des primats) régionale à Amman, en Jordanie, qui a eu lieu alors qu’il était hospitalisé au Christian Medical College Hospital de Vellore, dans le Tamil Nadu. Le Dr Daniel Sadananda, secrétaire général de la CSI, a lancé un appel aux prières afin que l’évêque Oommen « soit rapidement sur la voie de la guérison ».

« Il a bien récupéré et est en train de reprendre des forces », a déclaré le Dr Sadananda. « L’hôpital l’a autorisé à rentrer chez lui [et] il a été soumis à plusieurs examens approfondis… Il est actuellement en phase de récupération ».

L’Église Épiscopale basée aux États-Unis achète des actions afin de s’engager dans la bataille pour un contrôle responsable des armes à feu

Suite aux accusations selon lesquelles le fabricant d’armes Smith & Wesson aurait refusé de rencontrer de jeunes défenseurs du contrôle des armes à feu, l’Église Épiscopale basée aux États-Unis a acheté des actions de la société mère du fabricant d’arme afin de défendre les intérêts de ses actionnaires. Le diocèse de l’ouest du Massachusetts a acheté des actions dans la société American Outdoor Brands Corporation (« AOBC ») après que l’Église épiscopale a levé son interdiction sur la détention d’actions dans des sociétés fabricants d'armes à feu l’année dernière.

L’évêque de l'ouest du Massachusetts, Doug Fisher, a déclaré qu'au cours de la dernière année, de jeunes militants avaient cherché à « trois reprises à engager le dialogue avec les dirigeants de la société afin de renforcer la sécurité au sein de nos collectivités et ils n’ont reçu aucune réponse... Smith & Wesson peut refuser de rencontrer ces jeunes formidables, mais il lui sera beaucoup plus difficile de refuser un actionnaire ».

« De grands progrès ont été réalisés en matière de sécurité des armes à feu », a déclaré Mgr Fisher, « et nous espérons que cela va continuer ».

La première station de radio épiscopale du Soudan du Sud nommée en l’honneur de la présidente de Mothers’ Union

La province interne d’Équatoria-Central a créé la première station de radio épiscopale à Juba, capitale du Soudan du Sud. Le nom de cette radio, Sit Sarah Radio 98.1FM, a été choisi en hommage au rôle extraordinaire joué par la première présidente provinciale de Mothers’ Union (« l’Union des mères »), Mama Sarah Meling, membre de ce qui était alors l’Église épiscopale du Soudan depuis 1985, lorsqu’elle fut nommée première présidente de Mothers’ Union. Le mot « Sit » du nom de la radio est un mot arabe signifiant « Madame » en français.

Sit Sarah a reçu le Christ comme son sauveur personnel lors d’une croisade du mouvement du Réveil est-africain menée à Yei dans les années 1940. C’est en 1951 qu’elle s’est installée à Juba, où elle a ensuite lancé le mouvement du Réveil, en collaboration avec Mothers’ Union. Elle est morte en octobre 1996, mais son œuvre est encore très présente pour de nombreux responsables d’église.

Le directeur de la communication du Anglican Communion Office passe la main

Adrian Butcher, directeur de la communication de la Communion anglicane quitte ses fonctions après trois ans de bons et loyaux services. M. Butcher, qui a travaillé pour BBC News pendant 25 ans avant de rejoindre l’Anglican Communion Office (Bureau de la Communion anglicane, « ACO »), a pris ses fonctions juste avant la dernière réunion de l’Anglican Consultative Council (Conseil consultatif anglican) (l’ « ACC-16 ») en Zambie. Il quittera son poste en mai, après l’ACC-17 à Hong Kong.

« Ce fut pour moi une expérience intéressante et stimulante et je pense avoir réussi à ce que des progrès considérables soient accomplis », a-t-il déclaré.

« Même s’il y a toujours beaucoup à faire, nous avons rafraîchi le site Internet de l’ACO, proposé la traduction des infos hebdomadaires en français, en espagnol et en portugais, augmenté de manière spectaculaire notre production de vidéos et de blogs, et renforcé notre présence sur les réseaux sociaux ».