This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Résumé des nouvelles hebdomadaires de l’Agence d’information de la Communion anglicane, le vendredi 21 décembre 2018

Posted on: December 21, 2018 9:29 AM
Related Categories:

Le présent résumé hebdomadaire d’actualités sera le dernier de l’année 2018. L’équipe chargée de la gestion du site Internet de l’Agence d’information de la Communion anglicane sera en vacances pour les fêtes de fin d’année, mais le site sera néanmoins mis à jour en cas d’évènement important.

La prochain email quotidien sera envoyée le lundi 7 janvier, et la prochaine lettre d’information en français sera publiée le vendredi 18 janvier.

Toute l’équipe du bureau de la Communion anglicane vous souhaite de très bonnes fêtes de Noël !


Appel urgent lancé après l’effondrement du service des consultations externes de l’hôpital al-Ahli Arab à Gaza

 

L’archevêque anglican de Jérusalem, Suheil Dawani, a lancé un appel urgent de fonds après l’effondrement du service des consultations externes de l’hôpital al-Ahli Arab en Gaza. Mme Suhaila Tarazi, directrice de l’hôpital, a déclaré que personne n’avait été blessé lors de l’effondrement du bâtiment de 120 ans sous l’effet d'un « stress environnemental ».

Les poutres en acier, le platelage, le plafond en plâtre et les murs environnants se sont effondrés dans la pièce avant de s’effondrer dans le sous-sol.

« Si des personnes s’étaient trouvées dans le service à ce moment-là, elles auraient certainement été tuées », a déclaré le diocèse de Jérusalem. « Ce n’est que par la grâce de Dieu que personne n’a été blessé lors de cet incident grave. En raison de la nature soudaine et catastrophique de l’évènement, les patients, le personnel et les médecins de l’hôpital Ahli ont dû être évacués hors de la zone et temporairement transférés dans un lieu plus sûr situé à proximité de l’hôpital.

« Les autres visiteurs du service de consultations externes ont été redirigés vers le département de physiothérapie. Les patients ont continué à recevoir des traitements de la part du personnel de santé, mais à un rythme plus lent en raison de la surpopulation et des mauvaises conditions de travail ».

Un ingénieur consultant et une équipe de BTP ont évalué le coût de la reconstruction à 150 000 USD (environ 119 000 £ GBP). L’archevêque Suheil a lancé un appel urgent aux donateurs du monde entier afin de contribuer à ces coûts de reconstruction.


 

Les évêques de Nouvelle-Zélande et de Polynésie organisent une manifestation commune contre les abus commis en Papouasie occidentale

 

Les évêques de l’Église anglicane d’Aotearoa, de Nouvelle-Zélande et de Polynésie (ANZP) ont exprimé leur « profonde déception » face à ce qu’ils considère comme répression féroce contre le peuple autochtone de Papouasie occidentale. Le statut politique de la Papouasie occidentale est contesté. Dans les années 1940, avec l’effondrement des Indes orientales néerlandaises, l’Indonésie a revendiqué la souveraineté sur l’ensemble de l’ancienne colonie, mais les Hollandais ont conservé le contrôle de la Papouasie occidentale. Dans les années 1960, l’Indonésie a envahi l’île et un accord de paix conclu plus tard avec l’ONU a permis à 1 000 « anciens » de voter pour devenir une partie de l’Indonésie lors d’un référendum controversé.

À la fin de la semaine dernière, 11 évêques et évêques élus de l’ANZP, dont les deux primats, Donald Tamihere et Philip Richardson, ainsi que le primat élu, Fereimi Cama, ont ouvertement soutenu les autres groupes chrétiens qui ont défendu les Papous de Papouasie occidentale. Ils demandent aux autorités indonésiennes de « mettre fin à tous les actes d’abus et de violation des droits de l’homme sanctionnés par l’État » et demandent aux gouvernements relevant de leur juridiction – soit ceux de la Nouvelle-Zélande, des Fidji, de Samoa Tonga, des Samoa américaines et des Îles Cook – d’agir.

Les évêques condamnent notamment le transfert de propriété à l’Indonésie, affirmant que « le peuple papou occidental n’a pas été concerté » et que le gouvernement indonésien n’a pas tenu son engagement de respecter l’obligation imposée par l’accord conclu par l’ONU de soumettre les Papous occidentaux au scrutin lors d’un « référendum [qui] était corrompu ».


 

Deux décennies d’ordination des femmes célébrées par la Nippon Sei Ko Kai

 

La Communion anglicane du japon (Nippon Sei Ko Kai, la « NSKK ») a célébré ses 20 ans d’ordination presbytérale des femmes par une retraite d'une nuit et une eucharistie. La retraite, dans la Communauté anglicane de Nazareth à Tokyo, était dirigée par Ajuko Ueda, prêtre et théologienne, avant l’Eucharistie à la cathédrale Saint-André de Tokyo. Le primat de la NSKK, l’archevêque Nathaniel Makoto Uematsu, s’est joint à plusieurs évêques de la congrégation pour le service présidé par Atsuko Fumoto, la dernière prêtre de la province.

Plus de 200 personnes à travers le Japon ont pris part à ce service. Atsuko Fumoto était assistée de la doyenne de la cathédrale, Maria Grace Tazu Sasamori; et était entourée dans le sanctuaire par le clergé provincial et un certain nombre de femmes prêtres de l’Église anglicane de Corée venues en visite.

Après l’Eucharistie, Mgr Uematsu a pris la parole lors d’une réception et a déclaré : « J’attends avec impatience le moment où nous n’aurons plus besoin de parler du « clergé féminin » et que nous pourrons tout simplement parler de « clergé » ».


 

Première femme évêque de l’Église d’Angleterre à devenir évêque de Derby

 

La première femme à être consacrée à la charge d’évêque dans l’Église d’Angleterre, Libby Lane, doit devenir évêque diocésain. Actuellement, évêque suffragant de Stockport dans le diocèse de Chester – rôle qu’elle occupe depuis 2015 – Libby Lane a été choisie comme prochaine évêque de Derby. Cette nouvelle évêque est entrée dans l’histoire lorsqu’elle a été consacrée à la cathédrale de York en janvier 2015. Elle prendra ses nouvelles fonctions après Pâques 2019.

« Je suis très heureuse et privilégiée d’avoir été appelée à devenir évêque de Derby », a déclaré Madame Lane. « J’ai grandi ici et c’est ici qu’est née ma vocation. Le Derbyshire m’a nourrie et m’a amenée à la foi ; je suis heureuse de pouvoir à mon tour donner de l’amour à ce comté.

« Je veux diriger une église dans le Derbyshire qui permettent aux gens de trouver l’espoir en sachant qu’ils sont aimés de Dieu, et je prie pour que cet espoir nous rende libres de vivre notre vie de manière à apporter un changement positif. »

Sa nomination a été annoncée par le 10 Downing Street – la résidence du Premier ministre britannique – les évêques diocésains de l’Église d’Angleterre étant nommé sur approbation de la reine Elizabeth, gouverneur suprême de l’Église d’Angleterre. Elle a passé la journée de l’annonce à visiter son nouveau diocèse, notamment sa ville natale, Glossop, où vivent encore ses parents, et l’église Saint-Thomas de Brampton, où elle a travaillé avant d’être sélectionnée pour la formation à l’ordination.

« Je suis ravi que Libby devienne notre évêque », a déclaré Dr Stephen Hance, doyen de Derby. « Ses racines sont ici dans le Derbyshire, et nous sommes tous très impatients de l’accueillir chez elle ».