This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Résumé des nouvelles hebdomadaires de l’Agence d’information de la Communion anglicane, le vendredi 14 décembre 2018

Posted on: December 14, 2018 9:05 AM
Related Categories:

Le nouvel évêque de Sainte-Hélène est le premier à être consacré sur cette île lointaine de l’Atlantique Sud

Mgr Dale Bowers, nouvel évêque de Sainte-Hélène, est le premier à être consacré sur l’île de l’Atlantique Sud, laquelle a joué un rôle important dans l’histoire de l’anglicanisme dans la région appartenant désormais à l’Église anglicane du Sud de l’Afrique. Cette île fut la première de la province à connaître un ministère anglican avec la nomination d’un aumônier en 1671. Elle abrite la plus ancienne église anglicane de l’hémisphère sud.

L’éloignement du diocèse, qui comprend une paroisse sur l’île de l’Ascension, imposait aux visiteurs un voyage en mer de plusieurs semaines jusqu’à l’ouverture d’un aéroport en 2016.

Sainte-Hélène est l’une des îles les plus reculées du monde, située à plus de 2 000 kilomètres du continent le plus proche. Elle est également célèbre pour avoir été le lieu d’exil de Napoléon Bonaparte qui y termina sa vie. La dernière visite d’un archevêque métropolitain remonte à plus de 30 ans. L’archevêque de Cape Town, Thabo Makgoba, a déclaré qu’il « a fait l’objet de moins d’attention de la part de la province que les autres diocèses ».

L’armée irakienne célèbre l’aumônier anglican du ministère chargé de la consolidation de la paix à Bagdad

Le chapelain de l’église anglicane St George de Bagdad, Faiz Jerjes, a été récompensé par l’armée irakienne pour ses efforts en faveur de la paix. C’est la deuxième fois en deux ans que le travail du père Faiz est reconnu par les autorités iraquiennes. En décembre 2017, le ministre de la Culture du pays l’avait nommé parmi les personnalités de l’année en Irak pour son travail en faveur des droits de l’homme. Il est aujourd’hui récompensé pour « sa contribution exceptionnelle à la coexistence pacifique en Irak ».

Le lieutenant-général Othman al-Ghanmi, chef d’état-major de l’armée irakienne, a félicité le père Faiz pour le courage avec lequel il a contribué à sensibiliser le public aux problèmes que d’autres craignaient d’aborder.

Son prix lui a été remis le 19 novembre au Collège d’état-major interarmées irakien (Irak’s Joint-Army Staff College). Lors de la cérémonie – à laquelle ont assisté des représentants du ministère de la Défense, le doyen du Collège d’état-major interarmées, et des étudiants – le père Faiz a évoqué l’histoire des chrétiens en Irak et le rôle qu’ils ont joué dans la propagation d’une culture d’amour et de paix.

L’afflux de soutien après l’incendie criminel oblige l’église anglaise à annuler ses offices

Une église paroissiale de l’Église d’Angleterre du Hertfordshire a été contrainte d’annuler ses offices dimanche après que des incendiaires ont causé d’importants dégâts à l’édifice. Une porte-parole des services d’incendie et de secours du Hertfordshire a déclaré à l’Anglican Communion News Service (l’Agence d’information de la Communion anglicane) que « le [. . .] clocher, le toit et l’entrée étaient en flammes » lorsque les pompiers sont arrivés à St John the Baptist Church (l’église Saint-Jean-Baptiste) située sur la Church Lane, à Royston, après que l’alarme a été donnée, peu avant 3h45 du matin.

La police du Hertfordshire a déclaré que l’incendie était d’origine criminelle et a lancé un appel à témoins. « Naturellement, cet incident a suscité beaucoup de colère au sein de la communauté locale », a déclaré l’inspecteur-détective Jason Keane de la Police du Hertfordshire. « Nous poursuivons les investigations en collaboration avec nos collègues des services d’incendie et de secours du Hertfordshire, mais nous considérons d’ores et déjà qu’il s’agit d’un acte criminel ».

Les églises voisines ont rapidement offert leur soutien. L’église indépendante Trinity Life a proposé à la congrégation de St John de se réunir dans l’hôtel de ville de sa commune, dimanche, autour d’un thé ou d’un café. Et ce soir (vendredi), la paroisse catholique romaine de la ville organise un service de prière unie.

L’église jouit d’un statut protégé en tant que bâtiment « d’intérêt exceptionnel ». Construite à la fin des années 1100, elle était à l’origine la chapelle d’un prieuré augustin.

Une écolière anglicane nommée Jeune Australienne de l’année

Une inventrice prolifique âgée de 17 ans, inscrite dans une école anglicane indépendante près de Sydney, a été nommée Jeune Australienne de l’année en Nouvelle-Galles du Sud. Macinley Butson, une scientifique passionnée qui a remporté de nombreux prix pour ses inventions, est maintenant en lice pour le titre national de Jeune Australien(ne) de l’année qui sera décerné en janvier. Sa dernière invention, Smart Armour (le « bouclier intelligent »), est un bouclier que les patientes atteintes d’un cancer du sein peuvent utiliser pour protéger leur sein non cancéreux pendant que l’autre est soumis à un traitement de radiothérapie.

Ses précédentes inventions incluent un système qui capte simultanément l’énergie solaire et filtre l’eau, une cuillère qui mesure et distribue avec précision les médicaments oraux aux enfants, et un appareil qui fait fuir les escargots de jardin sans utiliser de poison. L’adolescente, élève de l’Illawarra Grammar School (lycée Illawarra – TIGS), est de plus en plus considérée comme une étoile montante dans le monde scientifique, lequel est majoritairement masculin.

Dans une interview accordée à Sydney Anglicans – le site officiel du diocèse de Sydney – la jeune fille explique à quel point il lui a été difficile de jongler avec l’école, sa passion pour la science et sa foi chrétienne. « Cela n’a jamais été facile, surtout au cours de cette dernière année », a-t-elle déclaré. « Mais je ne pense pas que la vie doive nécessairement être facile ».

« Je dois malheureusement admettre que, à certains moments, ma foi est passée au second plan, même si j’aurais préféré que cela ne soit pas le cas. Souvent, en allant me coucher, je voyais ma Bible, et je me disais que je ne pouvais passer toute ma vie à laisser tout le reste prendre le dessus sur ma foi ».

Le président du Malawi, Peter Mutharika, félicite le ministère anglican pour ses services sociaux à l’occasion du 120ème anniversaire de l’hôpital

Le président du Malawi, Peter Mutharika, a félicité l’église anglicane du pays « pour les services sociaux qu’elle fournit aux Malawiens ». S’exprimant lors des célébrations marquant le 120ème anniversaire de l’hôpital anglican St Martin dans le district de Mangochi, dans le sud du Malawi, le président Mutharika a déclaré : « Vous avez certaines des meilleures écoles secondaires du pays. Et vous fournissez des services de santé fiables à la population. Continuez votre mission. . . En tant que gouvernement, nous vous sommes reconnaissants pour le rôle que vous jouez dans le développement de ce pays ».

L’hôpital St Martin a été fondé en 1898 ; il s’agissait alors d’un établissement géré par une seule infirmière qui apportait des soins médicaux de base aux missionnaires et à leur famille. Aujourd’hui, l’hôpital accueille environ 40 000 patients sur son site situé au bord du lac Malawi. Il fait partie du diocèse du Haut-Comté de l’Église anglicane d’Afrique centrale.