This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Les cinq marques de la mission de la Communion anglicane : une introduction

Posted on: February 4, 2020 10:29 AM
Related Categories:

La Communion anglicane aime son jargon – les mots et expressions à la mode qui surgissent dans les conversations, les sermons et les discours. L’une de ces expressions est « les cinq Marques de la Mission ». L’Anglican Communion News Service a demandé une série d’articles sur chacune des Cinq Marques, que nous publierons dans les prochaines semaines. Dans cet article, Gavin Drake explore leur contexte et leur histoire.

La Communion anglicane n’a pas d’instance centrale ni d’organe décisionnel. C’est une famille de 40 – bientôt 41 – Églises indépendantes mais interdépendantes. Les quatre Instruments de Communion de la Communion anglicane [(l’Archevêque de Canterbury,  le Primates’ Meeting (réunion de primats) la Lambeth Conference (conférence de Lambeth) et le Conseil consultatif anglican (« ACC »)] n’ont pas le droit d’imposer des lignes ou des initiatives à ces églises membres autonomes.

En revanche, ils proposent des idées aux Églises. Ces idées peuvent être acceptées dans certaines et pas dans d’autres ; ou être rejetées par la plupart, ou être largement acceptées. Ce processus de « réception » permet de savoir si les propositions des instruments ont été reçues par les Églises.

Une de ces propositions a été acceptée par toutes les Églises de la Communion: celle des Cinq Marques de la Mission. Certaines Églises membres en ont débattu dans leurs synodes ou leurs conseils provinciaux, et d’autres les ont simplement adoptées dans leur pratique. Les Cinq Marques de la Mission sont une ressource si importante que des Églises en dehors de la Communion anglicane y réfléchissent souvent aussi. Mais en quoi consistent-elles ?

Les Cinq Marques de la Mission ont commencé comme une déclaration de mission - une déclaration organisationnelle sur le but de la Communion Anglicane. Cette déclaration organisationnelle était davantage axée sur la « mission » que la plupart des déclarations de mission des organisations.

En 1984, le Conseil consultatif anglican, réuni à Badagry au Nigeria, a adopté quatre Marques de la Mission (la cinquième a été ajoutée plus tard). Le compte rendu officiel de la réunion précise que leur origine est dans les Évangiles : Le rapport indique: « L’Évangile selon saint Jean présente le Grande envoi en mission en termes simples : ‘Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie’ (Jean 20, 21). Délibérément et précisément, Jésus a fait de sa mission le modèle de notre mission dans le monde. C’est pourquoi notre idée de la mission de l’Église doit être déduite de notre compréhension de ce que Jésus considérait comme sa mission ».

Les quatre Marques de la Mission ont été résumées en quatre rubriques : évangélisation, réponse et initiation, éducation et enseignement chrétiens, et service et transformation. Outre l’adoption des Marques, le Conseil a demandé à toutes les églises locales, aux doyens, aux archidiaconats, aux diocèses et aux provinces d’effectuer un audit de mission pour mesurer leur efficacité dans les quatre rubriques.

En 1990, lors de sa réunion au Pays de Galles, le Conseil consultatif anglican a ajouté une cinquième marque de mission, selon son rapport officiel : « Une vision cohérente de la mission, énoncée par l’ACC, la Lambeth Conference, le Primates’ Meeting et d’autres depuis plusieurs années, définit la mission de quatre façons. . . Nous avons maintenant le sentiment que notre compréhension de la crise écologique, et en fait des menaces qui pèsent sur l’unité de toute la création, signifie que nous devons ajouter une cinquième affirmation » : sauvegarder l’intégrité de la Création.

Les cinq Marques de la Mission ne doivent pas être considérées comme un credo immuable. Lors de sa réunion de 2012 à Auckland, en Nouvelle-Zélande, l’ACC a déclaré qu’elles devaient être considérées dynamiques et qu’elles devaient être revues régulièrement. Lors de cette réunion, le Conseil a révisé la formulation de la quatrième marque de mission, en ajoutant la mention « Confronter toutes les violences sous toutes ses formes et rechercher la paix et la réconciliation » au texte « S’efforcer de transformer toutes les structures injustes de la société ».

Les Cinq Marques de la Mission sont plus qu’une déclaration de mission pour la Communion anglicane. Elles se vivent au quotidien dans les provinces et les églises de la Communion. Dans les prochaines semaines, nous publierons une série d’articles, chacun écrit par un expert dans son domaine, qui analyseront chacune des Marques et la façon dont elles sont vécues dans la Communion anglicane.

Les Cinq Marques de la Mission

La mission de l’Église est celle du Christ :         

  1. Proclamer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu
  2. Instruire, baptiser et encourager les nouveaux croyants
  3. Répondre par amour aux besoins humains
  4. S’efforcer de transformer toutes structures injustes de la société, confronter toutes violences et rechercher la paix et la réconciliation
  5. Œuvrer pour la sauvegarde de l’intégrité de la création et soutenir et renouveler la vie de la terre