This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

BLOG: Une année dans la vie de la Communion anglicane à l’ONU

Posted on: January 14, 2020 12:48 PM
Related Categories:

Marla Teixeira, adjointe à l’administration et à la recherche auprès de l’Anglican Communion Office (Bureau de la Communion anglicane) aux Nations Unies, décrit les activités du bureau en 2019, ouvrant la voie à une année 2020 chargée.


2019 a été une année très chargée pour l’Anglican Communion Office aux Nations Unies (« ACOUN »). Deux nouveaux collaborateurs ont rejoint notre équipe, et nous avons participé à un certain nombre d’événements de haut niveau à l’ONU, à New York et à Genève. Nous avons établi des partenariats stratégiques avec les États et les organisations membres de l’ONU, ainsi qu’avec des organisations qui partagent notre philosophie et qui travaillent en direction du même objectif que nous : faire en sorte que le monde soit plus juste et plus pacifique.

Alors que nous faisons le bilan de 2019 et regardons en direction de ce que 2020 nous réserve, forts de nos expériences et de nos succès, nous nous réjouissons d’avoir encore plus d’impact dans les années à venir.

Après le succès de la délégation de la Communion anglicane qui a assisté à la 63ème Commission de la condition de la femme des Nations Unies (« UNCSW63 ») en mars dernier (cliquer ici pour lire le rapport), nous préparons désormais la 64ème  session de cette Commission qui aura lieu en mars 2020. Une délégation de huit femmes, de toute la Communion, se rendra à New York pour assister à l’UNCSW64 afin de plaider en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles.

Peu de temps après l’UNCSW, l’équipe de l’ACOUN a assisté à la 18ème session de l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones (« UNPFII18 ») en avril 2019, au cours de laquelle nous avons fait en sorte d’apprendre le plus possible afin de participer efficacement cette année, lorsque une délégation de membres du Réseau des autochtones anglicans (« AIN ») assistera à la 19ème session de l’Instance. Sous le thème « Paix, justice et institutions solides : le rôle des peuples autochtones dans la réalisation de l’Objectif de développement durable n° 16 », l’UNPFII19 promet d’être une occasion importante de faire entendre la voix des Anglicans autochtones.

En juillet 2019, l’équipe de l’ACOUN a participé au Forum politique de haut niveau (« FPHN »), durant lequel elle a prononcé une déclaration ferme sur la justice environnementale, plaidant, en particulier, pour ceux qui souffrent de déplacements forcés en raison du changement climatique. Nous avons continué à défendre ces questions en septembre, à l’Assemblée générale des Nations Unies et lors du Sommet Action Climat.

Nous poursuivrons cet effort pour la justice climatique et environnementale en 2020. Les préparatifs sont déjà en cours pour la 26ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), le principal sommet des Nations Unies sur le climat qui se tiendra à Glasgow, en Écosse, en novembre prochain. Nous nous réjouissons d’assurer une forte présence anglicane lors de cet évènement, placé sous le joug de ce qui correspond à notre Cinquième Marque de Mission : « Œuvrer pour la sauvegarde de l’intégrité de la création et soutenir et renouveler la vie de la terre ».

Et ce n’est pas tout ! Nous surveillerons de près les travaux du Conseil des droits de l’Homme et travaillerons avec les Provinces pour identifier les  principaux domaines et opportunités d’intervention. Nous célébrerons, par ailleurs, les 35 ans de l’accréditation de l’Anglican Communion Office aux Nations Unies. En outre, la Lambeth Conference (conférence de Lambeth) de 2020 sera l’occasion pour le personnel de l’ACOUN d’entendre et de dialoguer avec les évêques de toute la Communion et leur conjoint(e). Enfin, cinq ans après l’adoption des Objectifs de développement durable, nous travaillerons sur une stratégie à l’échelle de la Communion pour la mise en œuvre des ODD, et notre équipe continuera de faire en sorte que le travail remarquable mené par tou(te)s les régions, les Provinces, les diocèses et les organes de la Communion anglicane soit reconnu et célébré par l’ONU.

L’année dernière nous a appris que nous devions continuer de faire pression pour que la voix des Anglicans soit entendue à l’ONU, notamment sur les questions de paix, de justice, de développement durable et de changement climatique. Alors que nous entrons dans 2020 et nous préparons à accueillir son lot d’opportunités, nous nous réjouissons de continuer de servir la Communion anglicane et de faire vivre la vie et le travail de l’Église dans le monde entier.