This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Infos hebdomadaire de l’Anglican Communion News Service – 13 décembre 2019

Posted on: December 13, 2019 3:09 PM
Related Categories:

Un Réseau de jeunes pour souffler un vent nouveau sur la mission de la Communion anglicane

Un appel a été lancé aux jeunes de toutes les églises de la Communion anglicane afin qu’ils représentent leur région au sein du nouveau Réseau des jeunes Anglicans, qui a maintenant exposé sa vision et ses objectifs pour l’avenir.

L’un des membres du groupe de travail intérimaire, Clifton Nedd, membre laïc du Conseil consultatif anglican et facilitateur de l’Alliance anglicane des Caraïbes, a déclaré que le réseau remplit les objectifs des résolutions du Conseil consultatif anglican (ACC) adoptées en 2016 et 2019, garantissant que la mission de l’Église reste ouverte et inclue tout le monde.

« Il ne s’agit pas simplement de faire en sorte que les jeunes restent connectés ou ensemble afin d’assurer la durabilité de la Communion », a-t-il déclaré. « Il y a un objectif plus profond : soutenir et faciliter l’accomplissement de la mission de Dieu dans la vie des jeunes ».

Le réseau facilitera les liens entre les jeunes, en particulier ceux dont le travail est basé sur des thèmes similaires. Selon Clifton Nedd, ce réseau offrira aux jeunes une plateforme leur permettant de prier les uns avec les autres et les uns pour les autres, d’approfondir le service d’amour, et de partager les perspectives de la mission.

« Ils pourront partager leurs expériences avec d’autres à travers le monde. De plus, ce qui est très important, le réseau sera un outil de consultation des jeunes afin que les décisions qui sont prises au plus haut niveau de la Communion soient éclairées par l’opinion des jeunes des paroisses du monde entier », a-t-il ajouté.

Les membres du groupe de travail se préparent maintenant activement à mobiliser les groupes et les contacts régionaux pour commencer à jeter les bases du réseau au niveau régional. Au sein de sept groupements régionaux, dont les Amériques, l’Europe, deux régions africaines, le Moyen-Orient et l’Asie du Sud, l’Asie et le Pacifique, des jeunes âgés de 18 à 35 ans seront sollicités pour représenter chaque domaine de la Communion et former un Comité régional de coordination, composé d’un coordinateur adulte travaillant auprès des jeunes, et de jeunes représentant l’ensemble de chaque région. Ces groupes régionaux aideront à coordonner le réseau à l’échelle de la Communion d’une manière appropriée à leur contexte, mais seuls les jeunes, et non les coordinateurs adules associés, auront un droit de vote et seront considérés comme membres du réseau.

L’un des principaux objectifs du réseau sera d’aider les jeunes adultes à faire la transition vers les ministères pour adultes dans l’église – c’est-à-dire être le relais.

Selon Rachael Fraser, membre du groupe de travail, et responsable des activités de recherche et de sensibilisation au sein de l’Anglican Communion Office (« Bureau de la Communion anglicane », « ACO ») à Londres, les principales activités du réseau ont maintenant été validées et sont celles de rassembler, soutenir et promouvoir les ministères des jeunes et des jeunes travailleurs au sein de la Communion anglicane.

Le réseau a également été mis en place pour encourager le développement et le partage de, et, dans la mesure du possible, fournir des, outils pour aider les diocèses et les paroisses locales à organiser des activités à l’attention des jeunes afin de développer leurs ministères de la jeunesse.

« Le réseau est ancré dans l’église locale. Les jeunes qui souhaitent faire partie du réseau doivent donc être actifs dans leur église locale, au niveau  paroissial ou diocésain. Le réseau connectera entre eux les diocèses et, à travers les diocèses, les paroisses. Le rôle clé des jeunes sera donc de s’assurer qu’ils sont eux-mêmes actifs dans leur église locale et d’encourager l’église locale à se joindre au réseau par le biais de son diocèse et de sa Province », a déclaré Clifton Nedd.

Le réseau a été conçu sur la base du travail du dernier réseau, d’autres réseaux, ainsi que sur les leçons tirées, au fil des années, de la mission et du ministère chrétiens, et mobilisera à la fois les jeunes et des coordinateurs adultes. « C’est le premier réseau qui cherche à travailler directement avec les jeunes et les coordinateurs de cette manière », a conclu Clifton Nedd.

Nous espérons que, d’ici novembre 2020, le groupe intérimaire soit remplacé par des jeunes des sept régions du monde qui accompliront le travail quotidien du réseau.

 

Rôle stratégique du nouveau doyen de Gibraltar

Un ancien aumônier d’université et prêtre en République démocratique du Congo a été nommé doyen de la mission de la cathédrale de Gibraltar.

Ian Tarrant, membre de l’Église d’Angleterre, et actuellement recteur de St Mary’s, à Woodford, dans le diocèse londonien de Chelmsford, prendra ses nouvelles fonctions au sein du diocèse des Anglicans en Europe en avril 2020.

Le diocèse des Anglicans en Europe est le 42ème et le plus vaste diocèse de l’Église d’Angleterre et l’évêque de Gibraltar en Europe, le Dr. Robert Innes, représente l’archevêque de Cantorbéry auprès des institutions de l’Union européenne.

« C’est un moment important pour notre cathédrale diocésaine, ainsi que pour la vie plus large du diocèse. En tant que doyen, Ian Tarrant dirigera la mission de la cathédrale, à la fois comme siège de l’évêque diocésain et comme lieu de culte et d’accueil pour les résidents et les visiteurs de Gibraltar. Il sera également le premier prêtre du diocèse et un membre clé de l’équipe de direction de l’évêque, contribuant au développement stratégique du diocèse », ont déclaré le Dr. Innes et l’évêque suffragant, le Dr. David Hamid, ajoutant qu’ils étaient reconnaissants d’avoir pu nommer une personne ayant une aussi vaste expérience et une aussi grande profondeur d’apprentissage, et au bénéfice d’une expérience pratique du ministère pastoral dans différentes parties du monde ». Nous ne doutons pas que ses intérêts et ses idées enrichiront considérablement la vie de notre diocèse », ont-ils conclu.

Ian Tarrant, qui a grandi au Royaume-Uni, a étudié la physique à l’Université de Cambridge et a ensuite travaillé aux Pays-Bas et au Kenya. Il s’est formé à l’ordination au St John’s College de Nottingham, avant d’être ordonné dans le diocèse de Londres. Il a par la suite servi en République démocratique du Congo, avant d’être nommé aumônier anglican principal à l’Université de Nottingham, où il a coordonné une équipe œcuménique d’aumôniers.

Il a intégré ses fonctions actuelles en 2009, dans le cadre desquelles il a encouragé les approches collaboratives de la mission et du ministère, tout en permettant à l’église d’être un acteur clé dans la vie plus large de la communauté. Il est également l’auteur de plusieurs livres.

Ian Tarrant est marié à Sally, qui est lectrice, et enseigne les mathématiques à l’université, et avec laquelle il a trois grands enfants.

Il intégrera ses fonctions de doyen de Gibraltar le 2 avril 2020.