This website is best viewed with CSS and JavaScript enabled.

Résumé des nouvelles hebdomadaires de l'Agence d’information de la Communion anglicane, le vendredi 12 septembre 2018

Posted on: September 14, 2018 9:35 AM

ECSS_Bp -Simon -Adut -Yuang _700x 467

L’évêque anglican de Yirol, Simon Adut Yuang, faisait partie des 20 personnes à bord de l’avion au départ de Juba, capitale du Soudan du Sud, qui s’est écrasé dans un lac alors qu’il tentait d’atterrir à l’aéroport de Yirol dimanche dernier. Selon les premiers rapports d’enquête, le brouillard épais dans lequel était immergée la ville de Yirol, dans le centre du pays, pourrait être l’une des causes de l’accident. Seuls trois passagers, deux enfants et un médecin italien, ont survécu.

Parmi les autres victimes figurent un membre de la Croix-Rouge au Soudan du Sud. « Lorsque l’avion s’est approché, le temps était particulièrement brumeux ; quand il a essayé d'atterrir, il s'est écrasé sur le lac Yirol, à côté de la ville de Yirol », a déclaré le ministre régional Abel Aguek, cité par l'Agence France Presse (AFP). « Toute la ville est sous le choc. Les magasins sont restés fermés, et certaines personnes sont même allées à l’enterrement avec leurs proches. Il s’agissait d’un vol commercial ».

Les pêcheurs locaux ont été les premiers sur les lieux à secourir les survivants et à extraire les corps des victimes.

Le primat du Soudan du Sud, l'archevêque Justin Badi Arama, a déclaré que son épouse, Mama Joyce, et lui-même, étaient très « attristés » par l'accident. « L’évêque Simon était un jeune homme énergique et sa mort est une perte pour toute l’Église épiscopale du Soudan du Sud », a-t-il déclaré. « Je vous demande de prier avec nous pour les familles et les amis de toutes les victimes ».

Le Conseil consultatif anglican examinera les lignes directrices mondiales en matière de sauvegarde l'an prochain

ACNS_Standing -Committee -Mtg -Sept -2018_700x 467

Les membres du Conseil consultatif anglican (ACC) discuteront des lignes directrices mondiales en matière de sauvegarde lors de leur prochaine réunion qui se tiendra à Hong Kong l’an prochain. Ces lignes directrices sont actuellement en cours d'élaboration par la Commission anglicane internationale sur la sécurité des églises, créée par le Conseil lors de sa dernière réunion en 2016. Les lignes directrices seront finalisées lors de la prochaine réunion de la Commission en novembre, et seront publiées en anglais, français, portugais, et espagnol.

Les lignes directrices couvriront cinq domaines : le soutien pastoral, la réponse efficace, la pratique du ministère pastoral, les qualités requises pour le ministère, et la culture de la sécurité.

Dans un rapport écrit, le président de la Commission, Garth Blake, un avocat australien, a déclaré la semaine dernière au Comité permanent du ACC que les lignes directrices actuellement en cours de d’élaboration incluraient un protocole de définition des qualités requises pour le ministère, ce afin de garantir que les auteurs d’abus, potentiels ou avérés, ne puissent pas échapper à la justice en changeant de province ou de fonction.

Le Comité permanent du ACC se félicite des progrès accomplis dans la réalisation de la Conférence de Lambeth en 2020

Acns _acc -standing -committee -with -abp -paul -kwong -hong -kong -alistair -dinnie -scotland -bp -jane -alexander -canada -sept 2018_700x 467 

« Les progrès continuent d'être positifs et, d’un point de vue financier, nous sommes sur la bonne voie » - tel était le message du directeur général de la Société de la Conférence de Lambeth, Phil George, aux membres du Comité permanent du Conseil consultatif anglican, lors de sa présentation des différents projets portant sur le rassemblement des évêques anglicans du monde entier en 2020. « La première année de la planification de la Conférence de Lambeth 2020 est terminée », a-t-il ajouté. « Nous sommes, à bien des égards, en avance sur le calendrier que nous nous étions fixé, et sommes déjà bien positionnés pour la planification et les préparatifs de ces deux prochaines années ».

« Je suis de plus en plus enthousiaste à propos de la Conférence de Lambeth ; cela est notamment dû au fait que lorsque j’en parle aux nombreuses personnes que je rencontre, je sens qu'elles sont également très enthousiastes », a-t-il déclaré.

La Conférence Lambeth est l'un des quatre instruments d'unité de la Communion anglicane. Organisée environ tous les dix ans, cette Conférence rassemble les évêques de la Communion anglicane, sur l'invitation de l'archevêque de Canterbury. La rencontre de 2020 aura lieu du 24 juillet au 3 août à l’Université de Kent, à Canterbury, sur le thème « L’Eglise de Dieu pour le monde de Dieu : marcher, écouter et témoigner ensemble ».

Les spécialistes du Nouveau Testament posent les fondements bibliques de la Conférence de Lambeth

Chichester -Cathedral _Professor -Jennifer -Strawbridge _700x 467

Le travail pour commencer à poser les fondements bibliques de la prochaine Conférence de Lambeth débutera dans le courant de cette année, lorsque 35 éminents spécialistes du Nouveau Testament de différentes confessions du monde entier se réuniront lors du Séminaire de St Augustine à Lambeth Palace. Lorsque les quelque 800 évêques de la Communion anglican se réuniront pour la Conférence de Lambeth en 2020, ils se livreront à une étude biblique portant sur la première épître de Pierre (Pierre 1). Le séminaire de St Augustine commencera à préparer les documents nécessaires à ce travail d’étude.

Quelque 35 spécialistes du Nouveau Testament d'Australie, du Botswana, du Brésil, du Canada, de Chine, de Colombie, d'Egypte, d'Inde, d'Irlande, du Kenya, du Nigeria, des Philippines, de Singapour, d’Afrique du Sud, de Suisse, du Royaume Uni, et des États-Unis, participeront au Séminaire d'Augustine, qui sera organisé par le professeur Jennifer Strawbridge de l'Université d'Oxford. Les participants proviennent de différentes églises de la Communion anglicane et d'un grand nombre d'autres dénominations, notamment méthodiste, presbytérienne, unifiée d'Australie, catholique, pentecôtiste, et orthodoxe arménienne.

« Personnellement, la Première épître de Pierre est l’un de mes livres préférés », a déclaré l'archevêque de Canterbury, Justin Welby. « Il contient tellement de choses pertinentes pour l'Église, pour le monde, pour les temps où nous vivons et pour nous, en tant que personnes, dans un contexte où nous recherchons des orientations pour la Communion anglicane dans les années à venir ».

L’évêque-président, Mgr Michael Curry, reprend ses fonctions, et remercie les gens pour leurs prières

Acrn Grb _Michael -Curry _700x 467

« Je tiens à vous remercier pour toutes les cartes, les bons vœux, et surtout toutes les prières, que vous m’avez envoyées », a déclaré Mgr Michael Curry, évêque-président de l’Église épiscopale basée aux États-Unis, dans une vidéo postée sur Facebook au moment où il reprenait ses fonctions, après une opération de la prostate à la fin du mois de juillet.

« L’opération s’est très bien passée. Tout va bien », dit-il dans la vidéo. « Le rapport du médecin me convenait tout à fait et je reprends, lentement mais sûrement, le travail que j'aime faire ». Il raconte également avoir lu les centaines de cartes et de lettres qui lui avaient été envoyées au Centre de l'église épiscopale. « Elles sont une bénédiction » a-t-il déclaré.

Le 25 juillet, Mgr Curry a annoncé qu'on lui avait récemment diagnostiqué un cancer de la prostate et qu'il devait être opéré. « Je me remets », a-t-il assuré. « Je suis beaucoup resté chez moi pour récupérer au mois d’août. Mon état revient doucement, mais revient ».